Biographie

ACHRONIE VERSUS ANACHRONISME

 

 Karly (née en 1965) et Anne V (née en 1970) travaillent ensemble depuis 2011. La première, intéressée par l’art urbain, peint à la peinture aérosol. Elle a soutenu une thèse sur la saillance des couleurs dans le cadre d’un doctorat de psychologie cognitive à Paris X et, la seconde a étudié, dans la même université, l’histoire et l’histoire de l'art jusqu’en licence, puis s’est initiée à certaines techniques du bois. Elles exposent leurs travaux à quatre mains sous le nom du Collectif Me for You.  

Qui pense ? Qui rêve ? Qui déchire… ? Il suffit de franchir les portes de leur atelier situé en Champagne pour comprendre cette puissance cosmique qui réunit les deux artistes et qui leurs a permises de développer différentes pratiques artistiques tant au mur qu’au sol. Leurs peintures murales en volume, proches des formes organiques d’Elisabeth Murray, donnent une première piste sur la nature de leur travail. Au-dessus du corps, de facture à la fois texturée et fluide, volutes, boursouflements et plis semblent vouloir couler de leur support comme le sang qui s’échappe d’une plaie. Plus loin, des souffles de Barbara Hepworth émanent du sol à travers des sculptures hybrides colorées qui rivalisent avec une esthétique à l’état brut. Résultat d’une édification subtile dont les lois flirtent avec les hauteurs grâce à des jeux d’empilements et d’emboîtements, ces objets, aux allures totémiques, nous plongent, par leurs formes archaïsantes, au tréfonds de l’humanité. Des morceaux de personnages mythologiques et des entités surnaturelles se côtoient joyeusement sans complexe, libérés des névroses sociétales. Des lettres jaillissant en leur sein, présentées en lecture aérienne ou déroulées au sol en mots, comme dans « Le gang des U mutants », viennent confondre un peu plus notre altérité. La présence de fourrures synthétiques sur certaines de leurs parties dégagent une animalité que l’on retrouve aussi dans « La fabrique des corps » sous des attributs différents tels que des griffes ou des pinces de crabe sculptées dans du bois. Puis, nous sortons de ce monde de bestioles pour découvrir des œuvres aux relents cosmogoniques. Un champ de pommes confrontées à des roues solaires, habillées de tissus porteurs d’ADN s’offrent à nous comme une provocation à la Genèse… Finalement, ces deux artistes protéiformes réinterprètent l’histoire de l’humanité en y prélevant des éléments marquants qu’elles réorganisent de façon à provoquer la stupéfaction du visiteur et un questionnement intérieur.

 

Collectif Me For You : Karly & Anne

L'artiste au travail

Créé avec Artmajeur